CHIP-Logo
CHIP-Logo
Précédent
Suivant

Avantages du shou sugi ban pour le revêtement de la façade des hôtels et des restaurants

Chotto Matte restaurant projet interieur, revêtements de façade des hôtels et des restaurants.

 

Tradition séculaire japonaise, le shou sugi ban séduit au-delà des frontières orientales. Utilisé pour revêtir la façade des hôtels et des restaurants, il impressionne par ses multiples attraits. En effet, son design esthétique témoigne d’une qualité de fabrication indéniable. Fournisseur de bardage en bois brûlé pour les revêtements en extérieur, Nakamoto Forestry s’impose dans la commercialisation de ce matériau aux multiples bénéfices. Voici les avantages qu’il offre, notamment pour le revêtement de la façade des hôtels et des restaurants.

Le shou sugi ban : mode d’emploi

Considéré à tort comme un matériau désuet, le shou sugi ban regagne progressivement de nos jours tout son intérêt. Il se définit comme une solution naturelle et moderne de revêtement en bois brûlé de qualité supérieure. Ce procédé se sert du bois de cèdre d’origine japonaise. Grâce à un traitement thermique particulier, il accroît la longévité du revêtement en le préservant de la pourriture, de la décomposition et des insectes.

En plus de rendre une stabilité remarquable aux planches, il oppose une résistance tenace au feu. Avec une couche d’huile de finition, il ne nécessite presque pas d’entretien. On peut l’utiliser pour le revêtement de la façade des hôtels et des restaurants, car sa beauté et son look se marient aisément à tous types d’architecture. La richesse des couleurs et des contrastes permet de sublimer l’espace dont on le couvre.

Revêtement de la façade des hôtels et des restaurants : voici les avantages exclusifs du shou sugi ban

Revêtir la façade de votre hôtel ou de votre restaurant avec du shou sugi ban vous procure moult bénéfices dont voici les principaux.

Le vieillissement

La longévité du bois brûlé lui assure un vieillissement remarquable tout en maintenant sa structure. En effet, soumis aux aléas climatiques, la plupart des revêtements peuvent déteindre ou changer de texture avec le temps. Ce qui n’est pas le cas du shou sugi ban. Cette faculté accroît la singularité de son charme.

La résistance au feu

Le carbone du bois brûlé ralentit sa capacité à s’embraser. Ceci constitue l’une des raisons pour lesquelles il représente une option anti-incendie pour les revêtements de façade des hôtels et des restaurants.

Résistance à la pourriture et aux insectes xylophages

Le bardage en bois brûlé ne contient presque pas de cellulose, la substance nutritive contenue dans le bois ; pas d’aliment donc pour les insectes. La pourriture ou plus précisément les champignons se développent quant à eux dans un environnement humide où se trouvent la lignine et la cellulose. Or, dans le cas d’espèce, la thermolyse du bois, c’est-à-dire son assèchement par l’action de la chaleur, conduit à la disparition de ces nutriments. Le revêtement se dérobe ainsi à la pourriture et affiche une fraîcheur quasi éternelle.

Avantage écologique

Le fabricant de bardage en bois brûlé japonais Nakamoto Forestry n’utilise pas de produits chimiques dans ses parements, ce qui leur confère un caractère écologique. Ils conservent toute leur originalité et répondent aux principales normes internationales en matière d’écologie.

Intérêt esthétique

L’habilité à s’intégrer parfaitement à toutes structures d’ameublement pour former un ensemble très décoratif, détermine son esthétisme. Le style oriental qui émane de son utilisation garantit un décor unique à votre établissement.

Les différents types de revêtements disponibles

Reconnu comme le plus grand producteur de yakisugi au Japon, Nakamoto Forestry s’implante en France. Forte de plusieurs années d’expérience, la société propose trois modèles de bois carbonisé pour le revêtement des façades d’hôtels et de restaurants. Soucieux d’offrir à nos partenaires des matériaux durables, nous traitons nos produits sans additifs chimiques. Conformes aux normes internationales de qualité, ils s’emploient pour parer les façades de tous genres d’immeubles.

Il s’agit notamment du suyaki (original carbonisé), du gendai (brossé une fois) et du pika-pika (brossé deux fois). Mais des trois, le gendai offre des caractéristiques adéquates aux façades en raison de sa surface soyeuse et lisse due au brossage.

Comment se procurer le shou sugi ban ?

Pour faciliter votre approvisionnement en shou sugi ban pour le revêtement de la façade de votre hôtel ou de votre restaurant, nous vous proposons un processus en plusieurs étapes. Vous passez d’abord commande en nous contactant. Pour vous aider à gagner du temps, nous vous demanderons de nous exposer les détails de votre projet. Cet aperçu nous permettra de vous soumettre des propositions de produits en fonction de vos exigences.

Ensuite, nous examinons ensemble les options qui vous sont favorables afin de retenir la commande finale. Pour maintenir un prix attractif et assurer l’acheminement à temps, le règlement intégral de la facture est exigé. À l’issue du paiement, nous vous livrerons dans les meilleurs délais.

Ne nécessitant pas de connaissances spécifiques, la pose de nos bois vous offre une autonomie totale en ce qui concerne l’installation. Cependant, nous mettons à votre disposition un manuel d’utilisation bien détaillé, afin de vous accompagner et de vous faciliter la tâche.

Intéressé par du bois brûlé pour bardage ?

Professionels, particuliers, nous répondons à vos questions sur la qualité, le prix, la livraison, etc.